La gestion des émotions et du comportement

Mise en situation

GestionEmotionsKevin est en 10e année et fréquente une école alternative. En plus des difficultés d’apprentissage, il a aussi des difficultés d’interaction sociale. Ses enseignants indiquent qu’il peut souvent attaquer les autres pour un petit incident et qu’il devient facilement fâché. Après un tel incident, il peut s’assoir et discuter de ce qui s’est passé. Il peut facilement expliquer à l’enseignant ce qu’il aurait dû faire. Les enseignants sont frustrés, car Kevin peut dire ce qu’il doit faire dans ces situations, mais il ne le fait pas. Lui donner des conséquences pour ses comportements ne semble pas l’affecter. Un exemple d’un incident en salle de classe est arrivé récemment lors d’une activité. Quand une élève lui a dit de ne pas se mêler des affaires des autres, il l’a appelée de tout genre de noms irrespectueux. Cette conversation s’est transformée avec les deux élèves criant des noms et s’est terminé quand l’autre élève a fini par pleurer.

La gestion des émotions et du comportement est l’aptitude, selon l’âge, à s’adapter à un niveau d’activité, à inhiber les réponses, comme dire des choses inappropriées ou se rebeller, et à moduler la réponse émotionnelle aux stimuli internes ou externes.

Lorsqu’on leur demande de faire quelque chose qu’ils ne souhaitent pas faire ou quand ils sont frustrés et bouleversés, la plupart des élèves se soumettent à la demande pour éviter de nouvelles difficultés.

Certains élèves ne peuvent pas toujours inhiber leur première réaction et disent ou font des choses sans égard apparent à la façon dont ils pourraient être perçus ou à ce qui peut se produire par la suite.