Le traitement sensoriel

Mise en situation

Duane, le psychologue du district scolaire, est invité à fournir des services consultatifs pour Carl qui est dans la classe de maternelle de Mme Lasalle. Mme Lasalle a indiqué que Carl est très rebel et agressif dans la salle de classe. Il semble se mettre en colère facilement et blesser les autres sans aucune raison apparente.

La première fois que Duane est entré dans la salle de classe, Carl devait s’asseoir sur une chaise pendant une pause obligatoire parce qu’il avait frappé un autre élève. Mme Lasalle a indiqué que Carl se tenait debout dans la file d’attente avec les autres élèves avant de sortir en récréation. Il y a eu une bousculade et Carl a frappé l’autre élève.

L’enseignante a appliqué la règle de la classe « Si tu frappes, tu t’assoies. » Quand Carl n’a pas répondu à sa demande verbale de s’assoir sur la chaise, elle l’a déplacé physiquement. Dès qu’elle l’a touché pour le diriger vers la chaise, il s’est mis en colère, a commencé à résister et se débattre et, enfin, s’est mis à crier et à pleurer. Un autre membre du personnel est intervenu et Carl s’est calmé après environ 20 minutes petit à petit.

Plus tard, Carl jouait très bien avec les autres élèves; il riait et jouait aux petites voitures avec un autre élève. Le moment du cercle est arrivé et Carl a rejoint les autres élèves assez volontiers. Les élèves et Carl se sont levés pour chanter Ô Canada.

TraitementSensorielToutefois, peu de temps après avoir commencé l’activité du cercle, Carl s’est couvert les oreilles, s’est étendu sur le sol et a refusé de se lever et de participer, même après qu’on lui ait répété la demande.

L’enseignante s’est adressée à Duane en lui disant qu’elle ne savait pas si ce comportement était dû au fait que Carl était oppositionnel, avait un TDAH, était en quête d’attention ou autre.

Elle voulait simplement quelques réponses afin d’aider l’enfant à se comporter de son mieux dans la salle de classe.

  • Il est clair que Carl ne fait pas souvent ce que les adultes attendent de lui.
  • Il est agressif envers les autres élèves et ne suit pas souvent aussi bien que les autres élèves.
  • Plutôt que de considérer cela comme un problème de motivation ou un trouble oppositionnel avec provocation, signifiant qu’il ne veut pas écouter ou qu’il blesse délibérément les autres, il semble y avoir une autre explication.
  • Beaucoup d’élèves sont hypersensibles aux informations sensorielles qu’ils reçoivent ou ont de la difficulté à intégrer des informations reçues par les sens.
  • En effet, nous avons tous des hypersensibilités sensorielles d’une sorte ou d’une autre qui interfèrent avec notre capacité à fonctionner correctement. Par exemple, imaginez que vous essayez de vous concentrer pour écouter un orateur alors qu’une moufette passe, que quelqu’un écoute de la musique rap très forte dans la pièce d’à côté ou que la lumière fluorescente est en train de s’éteindre et vacille.

Le traitement sensoriel suppose que le cerveau a la capacité de traiter et d’organiser l’information efficacement. Un terme souvent utilisé pour cela est « l’intégration sensorielle ».

L’information sensorielle ou stimulus atteint les individus par leurs systèmes sensoriels de la vision, l’ouïe, l’odorat, le gout et le toucher, ainsi que leurs systèmes vestibulaire (mouvements) et proprioceptif (sensations dans les muscles et les articulations). Le traitement sensoriel suppose la coordination et l’interprétation des informations provenant de systèmes sensoriels distincts pour guider les individus, leur comportement et leur fonctionnement.

Le traitement sensoriel sous-tend la capacité à gérer des comportements automatiques, tels que l’attention, le maintien de postures ou ignorer les bruits de fond. Il guide également les réponses à des stimuli nouveaux et aux changements dans l’environnement.

Les difficultés avec la proprioception peuvent être particulièrement problématiques, car ce sens « interne » permet de juger, par exemple, où se trouvent nos membres dans l’espace et leur relation avec les autres parties de notre corps. Ainsi, une personne peut balancer les bras ou les jambes et frapper quelqu’un sans le vouloir.

 

Exemple

Un élève copie du tableau, en utilisant son système visuel pour lire les mots et son système proprioceptif pour savoir où est sa main dans l’espace et comment bien saisir le crayon. Un traitement sensoriel approprié lui permet de rester attentif et de ne pas tenir compte du bruit de fond tout en formant les lettres sur la page.

 

Exemple

Un élève utilise son système auditif pour suivre l’instruction par l’enseignant et de son système visuel pour suivre les points figurant sur un rétroprojecteur. L’élève n’est ni distrait visuellement par les illustrations sur le mur, ni distrait de façon auditive par les bruits du couloir, ni gêné par la sensation de ses vêtements; il suit la discussion et comprend les informations.