La mémoire à court et à long terme

MemoireMontre

Rappelez-vous cette série de mots. Vous avez 15 secondes pour les étudier.

« Ford, plaque, chien, lapin, fourchette, Chevrolet, cheval, couteau, verre, Toyota, gerbille, Oldsmobile, Pontiac, hamster. »

En cachant l’écran, écrivez cette série de mots sur une feuille de papier ou à votre ordinateur.

Comment avez-vous réussi ?

 

Cet exercice vise à démontrer l’aptitude à se souvenir d’informations contenues dans ce qui est souvent appelé la mémoire de travail ou la mémoire à court terme.

Ce type de mémoire est souvent utilisé pour se souvenir de certaines choses, comme une série d’instructions pour retenir un numéro de téléphone qui vient d’être lu et qui est composé immédiatement.

Il reste généralement en mémoire pour un court laps de temps seulement – d’où le nom de mémoire à court terme.

La plupart des adultes peuvent mémoriser entre 5 et 9 « morceaux » d’information pour une courte durée, comme un numéro de téléphone à 7 chiffres.

Se répéter cette information permet de la garder en mémoire à court terme pour une durée plus longue.

Le regroupement d’éléments d’information tels que les noms d’animaux, d’ustensiles et de véhicules peut augmenter le nombre mémorisé parce que les morceaux d’information sont morcelés en groupes plus importants.

L’information qui est destinée à être rappelée plus tard – comme où se trouve le casier de l’élève, dans quelle salle sont les mathématiques, le nom de l’enseignant et même un numéro de téléphone important et souvent utilisé – est souvent appelée mémoire à long terme.

Les erreurs de mémorisation d’informations se catégorisent habituellement en deux groupes – les erreurs d’omission et les erreurs d’addition.

Erreurs d’omission

Les erreurs d’omission se produisent quand une personne ne se souvient pas de certaines instructions ou de tâches précises.

  • Dans l’activité ci-dessus, cela signifierait qu’une personne ne s’est pas rappelée d’éléments tels qu’Oldsmobile, couteau ou gerbille.
  • Dans l’exemple d’Amanda, M. Topas a indiqué qu’elle était souvent incapable de suivre plus de 2 ou 3 consignes à la fois.

Erreurs d’addition

Les erreurs d’addition se produisent quand une personne se souvient d’éléments qui ne figurent pas sur une liste, mais elle pense qu’ils y sont.

  • Un exemple de l’activité pourrait être que la personne indique avoir vu le mot cuillère ou chat dans la liste.
  • Un phénomène appelé « création de faux souvenirs » se produit lorsqu’une personne se souvient d'une chose qu’elle pense avoir vue, entendue ou vécue auparavant, mais qui ne s’est pas produite en réalité.

MemoireExempleExemple

Un excellent exemple de cela s’est produit au cours d’une discussion en classe sur les groupes de rock préférés quand Amanda a fait remarquer qu’elle avait assisté à un concert des Rolling Stones et a continué en décrivant dans les moindres détails ce qui s’était passé pendant qu’elle y était. Par la suite, M. Topas a eu l’occasion de parler avec la mère d’Amanda à ce sujet. La mère d’Amanda a expliqué qu’Amanda n’avait pas assisté à un concert des Rolling Stones, mais qu’elle avait regardé un concert en famille à la télévision, il y a quelques années. Amanda était convaincue qu’elle avait assisté au concert, ce qui illustre la puissance de notre cerveau à créer ou altérer certains de nos souvenirs.