L’heure du diner

DinerFréquemment, Ronald était obligé de quitter la salle à manger à cause de comportements inappropriés. Il ne voulait pas rester assis, se promenait souvent partout, volait parfois la nourriture d'autres élèves et se disputait avec eux.

Son enseignant de 4e année, M. Roy, a assisté à une formation du soutien au comportement positif et il a ramené un certain nombre d’idées à essayer.

Les idées consistent à :

  1. Offrir à Ronald un siège précis dans la salle à manger, à une table avec des pairs ayant une attitude positive. Chaque place est étiquetée au nom des élèves de la table.
  2. Un ruban de papier-collant est placé sur le sol près du siège de Ronald pour qu’il puisse se lever et se déplacer un peu – il n’a pas le droit d’aller à l’extérieur de la zone délimitée.
  3. Dès que Ronald a fini de manger, il le signale par un indice visuel au surveillant de la salle à manger, qui lui donne ensuite une boite d’activités tranquilles (comme le Lego ou un livre de coloriage) que Ronald peut faire à la table.

En structurant l’environnement de cette façon et en offrant un appui de manière proactive, Ronald n’était plus envoyé au bureau parce qu’il avait fait quelque chose de mal et plutôt, parce qu’il devait signaler à quel point l’heure du diner s’était bien passée.

Dans de nombreuses écoles, l’heure du diner est normalement moins structurée et elle peut être une période difficile pour certains élèves.

Le personnel surveillant la salle à manger doit avoir une certaine connaissance et une certaine compréhension des défis et des comportements particuliers dont certains élèves peuvent faire preuve, afin d’aider ces derniers à bien fonctionner durant l’heure du diner.