L'élaboration de plans personalisée

1. Connaissances fondamentales

Choisir au moins trois comportements clés qui ont des répercussions importantes sur la réussite scolaire de l’élève. Utiliser les données de l’évaluation fonctionnelle du comportement pour décrire les comportements problématiques typiques ainsi que les fonctions typiques de ces comportements. Inclure au moins un comportement positif ou un point fort. Ces comportements seront au cœur du plan.

Comportements problématiques pourraient être ciblés

Ce exemples donnent pas les raisons des divers comportements. Par exemple, un élève peut choisir de ne pas terminer ses tâches pour plusieurs raisons, dont le manque d’attention, un comportement oppositionnel ou l’anxiété. Pour déceler les fonctions de ces comportements, utiliser les données recensées dans une évaluation fonctionnelle du comportement.

2. Établir les priorités

Les élèves ayant des troubles de comportement présentent souvent plusieurs comportements difficiles, dont beaucoup doivent être résolus sans tarder. Si le plan de renforcement du comportement vise à traiter un trop grand nombre de comportements difficiles en même temps, il devient trop complexe et encombrant, et finit par échouer. Par contre, même si le plan de renforcement du comportement et le plan d’appui ne visent qu’un ou deux comportements, le personnel continue de réagir aux autres comportements à l’aide des règles et des routines habituelles.

Commencer par choisir un comportement préoccupant qui fera l’objet d’une intervention dans le plan de renforcement du comportement. Le choix est souvent fondé sur des facteurs comme les répercussions du comportement dans certains aspects de la vie de l’élève.

Un autre facteur à envisager lors du choix d’un comportement cible est la probabilité de réussite à court terme (p. ex., en trois mois). Une fois que les élèves réussissent dans un domaine, ils peuvent miser sur cette réussite et résoudre systématiquement d’autres
comportements problématiques. Les parents peuvent souvent aider à déterminer à quels comportements accorder la priorité.

Une fois que les comportements ont été définis et leur priorité établie, utiliser les données de l’évaluation fonctionnelle du comportement pour déterminer la fonction de chaque type de comportement problématique. Inclure une description de la fonction dans la partie « Renseignements clés » du plan.