La base de la collecte de données

1. La base de la collecte de données

Chaque comportement a un motif, et ces motifs diffèrent d’un élève à l’autre. Dans certains cas, les élèves adoptent un comportement négatif afin d’obtenir ce qu’ils veulent ou d’éviter ce qu’ils ne veulent pas. Par exemple, un élève peut frapper quelqu’un parce qu’il veut qu’on le laisse seul, un autre peut frapper pour obtenir un objet (comme un ballon de soccer) ou du pouvoir et un troisième peut frapper pour attirer l’attention.

Afin de soutenir efficacement les élèves, les enseignants doivent comprendre les motifs de leur comportement. Cette compréhension les aide à élaborer des plans pour appuyer les élèves à mesure que ceux-ci adoptent des comportements nouveaux et plus positifs.

Un système de collecte de données peut fournir de l’information de référence qui aide le personnel à définir clairement la nature, l’étendue et la fréquence des comportements problématiques. La collecte de données fournit aux titulaires de classe l’information quant aux raisons à l’origine des comportements problématiques et de la fréquence de ces comportements. Le type, la rigueur et la méthode de collecte de données dépendent de la nature et de la gravité du problème, ainsi que du type de comportement observé.

Utiliser les systèmes de collecte de données permet d'abord de formuler des énoncés sommaires au sujet des comportements problématiques observés chez l’élève et d'établir des priorités pour effectuer des observations plus détaillées. Ensuite, il est possible d'utiliser les résultats pour formuler des hypothèses au sujet de diverses situations, par exemple, si certains renforcements ont pour effet d’encourager ou de maintenir un comportement problématique. 

Recueillir constamment des données: Les données recueillies avant et après la mise en œuvre d’un plan de renforcement du comportement positif aident le personnel à déterminer si le plan visant à modifier le comportement a été efficace.