Planifier l'enseignement

1. Établir des routines

Les routines sont des listes d’étapes prescrites pour effectuer diverses actions ou tâches et qui ont un début et une fin clairement définis. Les élèves qui ont appris à suivre les routines établies de la classe sont plus indépendants, ont de meilleures aptitudes sociales et se sentent plus en sécurité. Il en résulte que ces élèves sont des apprenants qui réussissent mieux et qui ont moins besoin de l’aide constante d’un adulte.

Les routines devraient

  • Être utiles aux élèves;
  • Être bien définies pour en assurer l’uniformité;
  • Être adaptées au niveau de compétence de l’élève;
  • Être représentées visuellement de même qu’enseignées directement;
  • Être renforcées pendant l’enseignement;
  • Être généralisées aux autres environnements chaque fois que cela est possible;
  • Être communiquées à tout le personnel de l’école afin d’assurer l’uniformité des attentes.

2. Signaler que l'activité va commencer

Les enseignants peuvent utiliser un signal pour attirer l’attention au début d’un cours, d’une activité ou après une transition. 

Après avoir donné le signal que la classe va commencer, faire une pause afin de balayer la classe du regard pour voir quels élèves sont concentrés. Envisager de demander aux élèves de répondre à ce signal en levant la main, en regardant l’enseignant ou en exprimant verbalement leur accord en disant quelque chose comme « J’écoute. » Utiliser une méthode discrète pour attirer l’attention des élèves qui ne sont pas encore concentrés, et ensuite offrir un renforcement positif, comme un sourire ou un remerciement en réponse à l’attention silencieuse et visible reçue.

3. Planifier les transitions

Les routines sont nécessaires lorsque les élèves changent d’activités ou de contexte (c'est-à-dire, se déplacent d’une activité à une autre, d’un contexte à un autre ou d’une matière à une autre). Une classe du primaire ou du premier cycle du secondaire peut avoir plus de trente transitions par jour.